Articles associés à la catégorie : Les coulisses de la création

04 Juil.

Éco-responsabilité et arts de la maille : Pétronille s’engage

Pétronille s’engage pour l’éco-responsabilité. Joli credo, me direz-vous. Mais, en pratique, comment concilier éco-responsabilité et arts de la maille ?

Pétronille éco-reponsabilité arts de la maille
Être éco-responsable pour Pétronille, c’est :
    - avoir le minimum d’impact sur l’environnement
    - contribuer au respect de l’humain, donc des clients et des partenaires professionnels.
Concrètement, comment Pétronille s’engage dans une démarche éco-responsable ?

Pétronille dit oui à « slow-fashion » :  
- Je travaille des matières naturelles et nobles : animales et végétales.
Je fabrique mes articles de manière artisanale, à la main ou sur métier à tricoter, en petite série, voire en pièce unique.
- Je privilégie la qualité de la confection en apportant des finitions haut de gamme à mes créations.
- Je combine des matières premières de qualité à des techniques d’art de la maille garantissant la solidité des étoffes.
- Je donne des conseils d’entretien pour assurer la durabilité dans le temps des produits.
- Tout en m’inspirant de la création contemporaine, mes créations sont intemporelles : elles traversent les tendances mode des saisons.
- Je me positionne ainsi en alternative à  l’industrie du textile, souvent basée sur la rotation rapide des collections et le jetable.

Pétronille choisit ses matières premières en fonction de leur provenance :
- Je sélectionne des matières premières issues des filatures françaises.
- Je travaille avec des artisans français : fils teints ou filés à la main.
- Je privilégie des fibres provenant d’élevages ou de cultures installés en France. Bien sûr, le coton et la soie sont importés de l’Orient, tout comme certaines fibres animales proviennent d’autres pays (Alpaga, Yack). Dans tous les cas, je vérifie auprès de mes fournisseurs que leur production est respectueuse de l’environnement : conditions d’élevages des animaux, traitement et teinture des fibres à faible impact environnemental, usage de l’eau dans les cultures.
- Je privilégie les matières premières aux labels de qualités et de respect de l’environnement : labels Oekotex et GOTS.

Pétronille privilégie la proximité de production de ses matières premières :
J’habite dans les Alpes, en Savoie. Dans chacune de mes prochaines collections, une gamme est fabriquée à partir des matières premières des Alpes : Italie, France, Suisse.

Pétronille s’engage pour une éthique du métier d’artisan d’art de la maille :
- J’informe mes clients sur le processus de fabrication. Par exemple, sur les matières premières utilisées ou sur les points utilisés : proviennent-ils du répertoire des points traditionnels, du patrimoine collectif ?
- Je respecte les droits de propriété intellectuelle sur les designs.

Je m’explique sur ces deux derniers points.
Il existe un patrimoine de points traditionnels : ils se transmettent des 4 coins du globe, depuis des générations. Ils  appartiennent au patrimoine collectif. Ils sont recensés dans des ouvrages. Promis, bientôt un article sur cette passionnante aventure du point.
En ce qui concerne la propriété intellectuelle, prenons un exemple récent. Des patrons créés par des designers indépendants ont été distribués gratuitement par les membres d’un collectif : un tricothé de Tours. Une des designers Alice Hammer a dénoncé cet acte illégal dans l’article  « Nos patrons & vous … »

L’écologie de la maille
C’est en lisant cet article que j’ai mesuré combien l’écologie est une question globale.
L’éco-responsabilité d’une marque est un engagement à respecter l’environnement. Elle implique également le respect du travail des êtres humains ainsi qu’une éthique professionnelle.
Ce que je retiens de ce malheureux épisode, c’est combien il est important que les métiers des arts de la maille soient reconnus et défendus. Pourquoi ne pas envisager un regroupement professionnel des artisans et designers des arts de la maille, ou un syndicat ? Ainsi, face aux  situations de vol de propriété intellectuelle, les membres auraient plus de poids pour plaider en faveur du respect de notre travail.

Qu’en pensez-vous ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 commentaire partager
04 Avr.

Coulisses de la nouvelle collection

Il y 10 jours, nous étions accueillis au Quai des Arts café-libraire de Chambéry pour une séance photo de la nouvelle collection Printemps-Été de Pétronille.

Accueillis très chaleureusement, nous étions comme des coqs en pâte pour tirer le portrait des nouvelles créations de Pétronille.

Je vous laisse comme à chaque fois découvrir quelques photos des coulisses de cette séance. Vous pourrez y devinez les prochains articles de la nouvelle collection.

Tenez-vous prêt, car le lancement est prévu ce vendredi 7 avril ...

Je remercie Nickie et toute l'équipe du Quai des Arts, mes très patients modèles Emma, Noémie et Téva. Enfin, surtout, ma fidèle et talentueuse photographe Sandrine!!!

Pétronille Shootong Photo Collection PE17

Pétronille Shooting Photo Collection PE17

Pétronille Shooting Photo Collection PE17

Pétronille Shooting Photo Collection PE17

Enregistrer

Enregistrer

0 commentaire partager
17 Jan.

Appel au test Snood Olga 3 en 1

Chers tricopathes, je lance un appel au test pour mon premier patron de tricot!

Je recherche des testeu(r)ses!

Seriez-vous intéressé(e)s pour tricoter un snood tricolor avec point mousse, rayures et point ajouré.
Il se tricote dans un fil en taille sport, aiguilles n°4.
Patron en français
DATE LIMITE DU TEST : le 21 février 2017

appel au test patron de tricot snood Olga


Contactez-moi sur contact@leblogdepetronille.com
A vos aiguilles!

0 commentaire partager
25 Nov.

L'entrepreneuriat créatif

L'entrepreneuriat créatif fait désormais partie intégrante de ma vie depuis que j'ai pris la décision de faire des arts de la maille mon métier à temps complet.

Entrepreneuriat créatif

©SandrinePerez

 

Si j'ai été absente de la toile ces deux derniers mois, c'est parce que j'ai suivi une formation très intense pour éprouver mon projet de création d'entreprise.

Ce fut une période exceptionnelle, à tout point de vue. Exceptionnelle, car rédiger un business plan aussi rapidement au milieu des journées de cours, c'est un vrai défi. Exceptionnelle parce que je n'aurais, je pense, jamais autant questionné mon projet si je ne m'étais pas autorisée cette parenthèse au milieu de mon quotidien de créatrice. Exceptionnelle aussi car j'ai bénéficié de l'émulation d'un groupe d'entrepreneurs avec des préoccupations communes.

Enfin et surtout, cette formation m'a permis de comprendre quels leviers il fallait que j'active pour que mon activité d'entrepreneuriat créatif devienne viable. Ce n'est pas simple, cela ressemble un peu à un jeu de tetris mais plus que jamais ma motivation est renforcée.

Cette motivation s'appuie sur des valeurs fortes que j'ai envie de défendre à travers Pétronille :

  • aborder le tricot et les arts de la maille comme une artisan(e) d'art
  • mettre la tradition et le savoir-faire ancestral au service de la création et de la mode
  • renouveler l'image du tricot
  • proposer des pièces uniques et singulières
  • travailler avec une filière éthique, des matières naturelles issues de filatures françaises
  • travailler en partenariat avec d'autres artisans
  • transmettre ma passion pour les arts de la maille

 

Toute cette réflexion menée pendant ces deux derniers mois va se poursuivre et petit à petit Pétronille va évoluer, se développer.

Je remercie également toutes les personnes qui ont répondu à mon enquête. Si vous n'avez pas encore participé, ce n'est pas trop tard, vous pouvez la retrouver ici.

Surtout n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires. J'y accorde beaucoup d'importance.

Belle fin de semaine.

Céline

0 commentaire partager
29 Oct.

Une petite enquête

Pétronille s'active encore et encore... Je suis actuellement en train de rédiger mon plan d'affaire pour structurer au mieux le développement de ma petite entreprise.
J'ai besoin de vous. Afin de dresser une étude de marché assez précise, j'ai élaboré une petite enquête.
Accepteriez-vous de prendre 5 min pour répondre au questionnaire?

Pour répondre à l'enquête, voici le lien "Le tricot c'est tendance !"

Merci beaucoup :-)

Céline

0 commentaire partager
26 Sept.

Collection automne 2016, la séance photo

Retrouvez les articles de la collection Automne 2016 sur la boutique en ligne de Pétronille, tricot fait-main dès le jeudi 29 septembre 2016!

Pétronille Annonce Collection Automne 2016

©SandrinePerez

 

En attendant, je partage avec vous les coulisses de la collection avec ces quelques clichés volés lors de la séance photo en présence de mes précieuses acolytes Sandrine (derrière l'objectif) et Emma (devant l'objectif). Nous avons passé un très agréable moment sous le soleil de l'été indien. La lumière était magnifique. Merci les filles!

Merci aussi à Téva pour les clichés suivant :

Pétronille Collection Automne 2016 Shooting photo

 

Pétronille Collection Automne 2016 Shooting photo

 

Pétronille Collection Automne 2016 Shooting photo

 

Pétronille Collection Automne 2016 Shooting photo

 Bonne semaine et à jeudi!

Céline

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 commentaire partager
05 Sept.

Mon nouvel atelier

Voilà seulement quelques jours que j'ai intégré mon nouvel atelier. Comme beaucoup d’entrepreneuse indépendante, j'ai fait le choix pour le moment de travailler à domicile. Ce choix n'est pas anodin car s'il semble présenter au début de nombreux avantages, il peut en réalité se révéler un véritable piège pour l'efficacité au travail et la conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle.

Mon appartement présente l'avantage d'avoir une pièce entière que je peux dédier à mon travail. S'aménager un véritable espace de travail permet de gagner énormément en efficacité, en qualité de travail et en organisation (maître-mot du travailleur indépendant). Cela me permet de créer une cloison hermétique entre mes tâches domestiques et mes activités professionnelles. Franchir la porte de mon atelier, c'est comme aller au travail, avec des horaires fixes! Ainsi, pas de porosité entre vie perso et vie pro... pour moi c'est une des recettes de la réussite du travail à domicile.

Pétronille tricot fait-main Atelier

J'ai profité de la période estivale pour repenser totalement mon nouvel atelier et faire faire les travaux nécessaires pour obtenir le résultat espéré. Pour cela, j'ai beaucoup réfléchi en amont aux différents postes de travail dont j'avais besoin. J'ai dressé la liste des différentes tâches principales qui m'occupent dans mon activité et en face j'ai fait la liste des postes de travail correspondant.

Pour commencer, un espace bureau pour exercer mon travail bureautique et administratif, ainsi que mon activité dédiée aux créations de produits.

Pétronille tricot fait-amin Atelier Bureau

Tout proche de cet espace bureau, du rangement pour mes papiers et fournitures bureautiques, ainsi que mon imprimante.

Pétronille tricot fait-main Atelier rangement

De l'autre côté de mon atelier mais toujours à proximité, je range mon stock de laines et mon matériel pour la création.

Pétronille tricot fait-main Atelier stock et MAC

En cours d'aménagement, je réfléchis à un meuble pour ma machine à coudre, afin que je puisse étiqueter rapidement mes produits. L'idéal pour gagner en efficacité étant d'avoir toujours en place le matériel prêt à servir. Je souhaiterais également créer une crédence en tôle d'acier perforée au dessus de mon espace "bureau-création" pour y ranger mes outils (crayons, feutres, pinces à bijoux...) et pour y épingler mon mur d'inspiration, ainsi que mon planning mensuel. J'aimerais enfin aménager le placard de mon atelier pour y ranger mon stock de fournitures papeterie, beaux arts et couture (car même s'il ne s'agit pas de tricot ou de crochet, j'ai besoin d'exercer régulièrement ma créativité avec d'autres supports). Dans ce placard, se trouvera également une caisse de rangement avec tout le matériel nécessaire pour l'expédition de mes créations. Cette caisse étant facilement transportable sur ma table du salon pour gérer l'envoi des commandes clients.

En effet, seule cette tâche et celle de la production se réalisent en dehors de mon atelier. La première par manque de place dans mon atelier pour créer un poste d'emballage et la deuxième parce-que j'ai besoin d'être confortablement installée dans un canapé ou un fauteuil pour tricoter ou crocheter. Une bonne position est primordiale pour ne pas déclencher de douleurs posturales quand je produis plusieurs heures d'affilée. Peut-être qu'à l'avenir je trouverais le fauteuil idéal à installer dans mon atelier :-)

Au cours de l'aménagement de mon nouvel atelier j'ai beaucoup réfléchi à l'ambiance de mon lieu de travail.

Tout d'abord, en pensant au mieux à l'éclairage. J'ai installé mon bureau de manière à bénéficier au maximum de la lumière naturelle de ma fenêtre. J'ai fait installer des spots LED intégrés dans le plafond pour une lumière artificielle homogène. Aussi, j'aime beaucoup travailler avec une lampe de bureau quand les journées sont grises ou quand la nuit tombe.

Ensuite, je voulais une couleur plaisante pour égailler le blanc de mon atelier, un mur avec un beau bleu turquoise. Enfin, je songe peu à peu à la décoration de mon atelier... quelques belles lithographies encadrées au mur, des plantes et de jolis accessoires de bureaux...

Pour conclure, je vous renvoie à un livre qui m'a beaucoup aidé à concevoir ce nouvel espace de travail à domicile, Le guide des entrepreneuses créatives. Et comme le disent ses auteurs, "En conclusion, un espace de création et de travail réussi est un espace lumineux, aéré, réfléchi, propre, personnalisé, actualisé."

Il ne mes reste plus qu'à bien travailler et bien créer! Belle semaine :-)

Céline

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

3 commentaires partager